Les critères pour bien acheter des fenêtres



Les divers systèmes de fenêtres



L’un des principaux facteurs à prendre en compte lors du choix de fenêtres pour sa demeure est l'ouverture et la fermeture. En dehors bien sûr des fenêtres fixes, qui ne bougent pas. Parmi les plus couramment répandues, se trouvent la fenêtre à la française, avec un ou deux battants s’ouvrant vers l’intérieur, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et bien sûr la fenêtre coulissante, avec un vantail qui glisse sur l'autre. Certains systèmes proposent plusieurs ouvertures : par exemple, la fenêtre dite oscillo-battante, à la fois pratique et sécurisée.

Fenêtre bois

D’autres sont moins classiques mais offrent un gain de place, comme la fenêtre à galandage, qui coulisse dans la cloison. Le choix du matériau pour vos fenêtres tourne autour de deux éléments essentiels : l’esthétisme et le tarif. Elles doivent pouvoir s’assortir avec le look de la maison. Une fenêtre en PVC s’installe aisément, se nettoie en quelques minutes et s'avère la moins chère, même s’il est inutile de se ruer sur le bas de gamme.

La fenêtre en bois présente des qualités isolantes, esthétiques et durables. Désormais, elle convient également aux grands formats. La fenêtre en alu convient parfaitement aux demeures modernes. Très solide, elle ne réclame pas d'entretien.

Une autre possibilité est d'opter pour une ouverture en bois et aluminium, qui mêle les avantages de ces matériaux. Les personnes très adroites ont la capacité d'installer leurs fenêtres. Cependant, il est préférable de s'adresser à un professionnel. Grâce à ce dernier, vous êtes sûr d'obtenir une installation parfaite en peu de temps.

En outre, vous bénéficierez dans ce cas d'une TVA à 7% sur l’achat des fenêtres comme sur leur intallation. Enfin, vous êtes assuré.

Fenêtres et sérénité



L’un des éléments à prendre en considération lors du choix d'une fenêtre est la sécurité, surtout en rez-de-chaussée. L'idée est de faire rebrousser chemin aux possibles cambrioleurs.

Les huisseries ainsi que des persiennes et la qualité du verre y participent. Vous trouverez par exemple des vitres retardataires d’effraction. Vous pouvez aussi ajouter une grille aux fenêtres des niveaux inférieurs. En neuf ou en restauration, les fenêtres sont une priorité pour l’isolation du logement.

Mal isolées, elles peuvent effectivement provoquer entre 10 et 25% de pertes de chaleur. Au-delà de l'isolation thermique, le confort phonique a aussi son importance. Pour cette raison, le simple vitrage est de moins en moins demandé. Beaucoup privilégient de nos jours le double vitrage.

Pour les habitations HQE, le triple vitrage est nécessaire. Si vos fenêtres n'ont qu'un simple vitrage et que vous voulez une meilleure isolation, le film adhésif est une bonne alternative. Le coût des fenêtres est fonction du matériau, de la largeur, de la forme, du type d'ouverture... Par exemple, une fenêtre à battants en bois se vend en moyenne à 500 euros ; le prix le plus intéressant d'une fenêtre plastique est 120€, d'une fenêtre métal 350 euros.

Au prix de la fenêtre, il faut généralement ajouter les poignées et autres crémones. L’installation de fenêtres de qualité entraine aussi des économies de chauffage. Dans ce cadre, vous avez droit à des aides financières. Classique, cintrée, en oeil-de-boeuf ou triangulaire : il existe quatre formes de fenêtres.

Différentes dimensions de série garnissent les rayons. Des adaptations sont réalisés si une fenêtre de série ne s'ajuste pas pour quelques centimètres. Cela dit, on doit de temps en temps faire fabriquer des fenêtres sur mesure. Bien sûr le tarif s'en ressent et la réalisation des travaux par un menuisier qualifié est nécessaire..


Pour approfondir le sujet :